BLOG • ACTUS

LE BON MOMENT

- Temps de lecture : 3 minutes

Quand Denise m’a proposé d’écrire sur « le bon moment », je lui ai répondu : « le bon moment de quoi ? ». Je ne comprenais pas sa demande. « Le bon moment », cette expression apportait, immédiatement et nécessairement, une obligation de poursuite de phrase, un mouvement vers quelque chose, un action à mener.

Quand, au début de la semaine, j’ai relu le planning éditorial qu’elle me proposait, je me suis dit que je trouverai bien un autre sujet portant sur le coaching, mes accompagnements avec le yoga, la formation. Tous les jours, j’ai repoussé cette pensée et je me suis dit que je verrai bien après, le moment venu.

Et m’y voilà ! Je suis là, assise sur les galets, face à la mer, sur la plage de Cerbère. Nous sommes samedi et je dois publier demain. Ce sera la diffusion de mon texte sur mon blog. Et là, ces quelques mots ; « le bon moment » surgissent de ma mémoire.

Et si ce bon moment était juste cet instant, cette suspension, cette pause nécessaire à la prise de temps pour soi ? Cet espace que Pépé, mon grand-père par alliance, désignait comme la mise en conscience des éléments importants de la journée, de la semaine, de sa vie.

Le bruit des vagues, le son des voix, les parfums des figuiers alentour et Jérôme qui se baigne, juste en face de moi.

Et si « le bon moment », c’était simplement ce temps que l’on s’accorde pour ne « rien faire ». Faire rien, cela n’existe pas. Même quand je reste immobile à ne rien faire, je fais : RIEN.

Par contre, je m’autorise à ne rien faire de productif, je ne suis plus active. M’autoriser à me poser et m’arrêter de créer des idées, des formations, des mouvements… Juste être présente à ce qui est : les sons des voix, le vue du soleil qui se couche sur la mer, la cloche de l’église  qui appelle à la messe du samedi soir. Goûter ce temps que m’offre la vie. Être là ! Fermer les yeux. Me laisser bercer par les vagues qui viennent s’échouer devant mes pieds.

Fermer les yeux, ouvrir les yeux. Observer cette paix. Laisser le flot de mes pensées se diffuser sur le papier, au fur et à mesure de leur arrivée. Progressivement, comme en coaching ou en yoga, les pensées arrivent pour se défaire et s’envolent sur le rythme de la respiration.

Se laisser poser ; déposer le stress ; faire le vide.

Un bateau arrive avec une quinzaine de plongeurs. Ils rentrent au ports après une belle journée ensoleillée. Plus loin, deux jeunes s’amusent à faire de ricochets sur la mer d’huile.

Une mouette dans le ciel vole sous les derniers rayons de soleil. Un bébé joue avec sa maman et son grand frère.

Jérôme sort de l’eau.

Le bon moment, c’est cet instant que l’on s’accorde à profiter de la vie, à observer ce qui se passe autour de nous, sans jugement, sans arrière-pensée.

Accepter de ne rien dire. S’autoriser à ne rien faire de productif pour mettre notre cerveau au repos. Le laisser vagabonder.

Le bon moment. Tout le monde ne s’autorise pas à le prendre, cet instant pour soi. Nous avons toujours des choses à faire, jusqu’à ce que notre corps nous  lâche, des soucis nous prennent la tête.

C’est le bon moment pour moi de vous dire que mon métier consiste à accompagner des gens qui n’arrivent pas ou plus à prendre un moment pour Soi. Je les accompagne sur ce chemin de liberté qu’est l’arrêt de toute activité pour quelques minutes, quelques heures, pendant une séance de coaching et de yoga.

Et maintenant, c’est le bon moment pour vous laisser repartir vers vos activités.

Merci d’avoir pris un moment pour me lire.

Je vous souhaite une belle semaine que vous y trouviez votre bon moment.

Retour à l'accueil

Pour recevoir mon actualité, inscrivez-vous...

contact@iabcoachingyoga.fr

06 15 25 73 68

174 Avenue Raymond Naves
Bât C
31500 TOULOUSE

Inscrivez-vous à la newsletter

Ces données ne serviront qu'à vous envoyer la newsletter via MailPoet. Données personnelles

Suivez-moi sur les réseaux sociaux