BLOG • ACTUS

Le son du souffle primordial, la Source Originelle

- Temps de lecture : 3 minutes

Dans l’ ‘aphorisme I26, l’essence divine, Īshvara, était décrite comme le maître spirituel de tout être et des anciens eux-mêmes. La source de toutes chose.

Dans les sutras I.27 à I29, Patanjali nous explique quelle en est sa manifestation à travers le son de la Source originelle. Le Mantra des mantras.

 

I.27 Tasya vāchakah pranavah.
« On le désigne par le Om.»*

Tasya, de celui-ci – vāchaka, désignation – pranava, chanter les louanges ; le Om que l’on chante en Inde avant toute récitation de texte sacré.

 

« Au commencement était le Verbe,
et le verbe était tourné vers Dieu,
et le verbe était Dieu.
Il était au commencement tourné vers
Dieu.
Tout fut par lui,
et rien de ce qui fut, ne fut sans lui.
En lui était la vie
et la vie était la lumière des hommes,
et la lumière brille dans les ténèbres
et les ténèbres ne l’ont point comprise. »**

 

Telle est l’introduction de l’évangile de Jean dans son prologue.

Le Verbe est la manifestation de Dieu dans la parole.
Pour les chrétiens, il est Jésus qui se présente comme la Parole qui s’est faite chair.

Le Verbe ou Logos en grec ancien est aussi la raison. Le son qui permet d’exprimer la parole sainte et sacrée.

 

I.28 Taj-japas tad-artha-bhāvanam.
« La répétition de ce Mantra permet d’entrer dans sa signification.»*

Tad, cela, – japa, répétition – artha, signification – bhāvana, ce qui révèle.

 

Un Mantra est comme une prière répétée avec l’intention unique de se relier au divin. En répétant ce son avec ferveur et gratitude, la voix nous unit à ce qui est plus grand que Soi.

 

 

I.29 Tatah pratyak-chétanā-adhigamo (a)py antarāya-abhāvash cha.
« Grâce à cela la conscience périphérique s’intériorise et les obstacles disparaissent.»*

Tatah, grâce à cela – pratyak, vers l’intérieur – chétanā, conscience périphérique – adhigama, accession – api, aussi – antarāya, obstacle – abhāva, qui n’existe pas – cha, et.

En récitant ce mantra, comme une prière, le son nous permet de percevoir Dieu.
Nous ne pouvons voir Dieu avec nos yeux, mais avec notre cœur. Les vibrations issues de la voix diffusent la présence divine en nous.

La voix agit comme un catalyseur : c’est le pouvoir de la prière donnée dans la gratitude, sans rien attendre en retour. Juste se mettre dans la communion du son, tel un diapason qui harmonise notre âme, notre cœur et notre corps, notre voix.

 

Le son à l’origine…

Avec le Big Bang, l’extension de l’Univers se réalise à travers des ondes. Et je suis toujours impressionnée par l’écoute des planètes retranscrite à travers les ondes électromagnétiques qui sont présentes dans l’espace.

Johan Richard, astrophysicien, dit, en parlant de l’origine du Big Bang : « C’est une question qui se heurte aux limites de nos connaissances. Elle nous emmène clairement au-delà de la physique, même si différents modèles existent à l’heure actuelle. »

Toutes ces descriptions  indiquent que Dieu ne peut être représenté.

Mais, les vibrations du souffle, l’énergie qui nous habite, les atomes qui composent nos cellules, tous ces éléments sont sensibles et fluctuants. À l’échelle de l’Univers, la matérialisation de ces vibrations se ressent dans les ondes énergétiques.

Un article de Futura-sciences.com décrit une onde sonore comme «la propagation de perturbations mécaniques dans un milieu élastique. Ces perturbations sont perçues, entre autres, par l’oreille humaine qui les interprète comme des sons. »

Ainsi, les ondes sonores représentent la transcription acoustique de l’énergie.

Partant, le son qui désigne Dieu est puissant.

L’écouter et partager apporte la paix en nous.

 

Aujourd’hui, côté coaching :

  • Que devient ma pratique du yoga lorsque j’ajoute une prière ?
  • Comment un.e non-croyant.e peut-il, peut-elle prendre en considération ces aphorismes dans sa pratique et dans sa vie quotidienne ?
  • Comment puis-je intégrer ces aphorismes dans ma vie quotidienne ?

 

Côté yoga :

Écouter un mantra ou une prière qui nous touche, sans attendre une réponse en retour. Juste se relier à ce qui est plus grand que soi.

  • Une vidéo avec le Om

 

Bonne semaine à vous.

Isabelle ABBADIE-BAOUSSON

 

*Traductions Françoise MAZET – Yoga-Sutras Patanjali – Albin Michel – Spiritualités vivantes – 199
** TOB – La Bible – Traduction Œcuménique – Biblio – Cerf – 2015

 

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter en vous inscrivant au bas de cette page.
Merci à vous de diffuser auprès des personnes qui pourraient être intéressées par mes publications.

Image Créée sur Canva

 

https://sciencespourtous.univ-lyon1.fr/lunivers-peut-il-etre-ne-a-partir-de-rien/

https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/physique-onde-sonore-15526/

Retour à l'accueil

Pour recevoir mon actualité, inscrivez-vous...

contact@iabcoachingyoga.fr

06 15 25 73 68

174 Avenue Raymond Naves
Bât C
31500 TOULOUSE

Inscrivez-vous à la newsletter

Ces données ne serviront qu'à vous envoyer la newsletter via MailPoet. Données personnelles

Suivez-moi sur les réseaux sociaux