BLOG • ACTUS

La spiritualité au cœur du Yoga.

- Temps de lecture : 4 minutes

Dans les trois sentences qui suivent, Patanjali décrit Ishvara. Sur plusieurs aphorismes, il nous offre un espace de spiritualité. La puissance des Yoga-sutras vient de l’explication qui nous est donnée : claire et précise, non teintée de dévotion. Chacun y trouve, à travers son niveau de lecture intime et personnel, son propre cheminement.

 

I.24 Klésha-karma-vipāka-āshayaīr a-parāmrishtah purusha-vishésha  īshvarah.
« Ishvara est un être particulier qui n’est pas affecté par la souffrance, l’action, son résultat, et les traces qu’elle peut laisser.»*

klésha, affliction, souffrance – karma, action, travail, activité – vipāka, résultat, conséquence – āshaya, transformation, trace – a-parāmrishtah, non affecté –  purusha, être, personne – vishésha, particulier – īshvara, le Seigneur.

 

Les klésha…

Les klésha, ou afflictions, sont source de souffrance (Patanjali les développe dans le second chapitre des Yoga-Sutras).
Toutefois, rappelons que la loi du karma, à laquelle nous sommes soumis, édicte le principe suivant : nous sommes responsables de nos actes et ces derniers ont inévitablement des conséquences. Quelle que soit l’action que nous menons, nous en récoltons les fruits : la souffrance. Ainsi, si nous faisons du tort à une personne, nous allons engendrer de la douleur pour elle et pour nous. Il s’agit de la loi de la causalité.

Par exemple, si je parle mal d’une personne :

  • en sa présence, il y a de fortes chances qu’elle n’apprécie pas et que nous nous disputions. Nous rentrerons alors dans un conflit où l’émotionnel, à son paroxysme, nous fera rentrer dans la violence. Donc la douleur, la souffrance.
  • dans le cas où je la critiquerai en son absence – dans son dos, pour reprendre cette expression si imagée – , je risque plusieurs peines : – tout d’abord, elle risque de l’apprendre et du coup, notre relation s’en trouvera dégradée. Nous allons peut-être nous retrouver dans la situation évoquée précédemment.
    – ensuite, les femmes et les hommes qui entendent ma critique imagineront, peut-être, que je suis « mauvaise langue » et se méfieront de moi. En effet, si je suis capable « d’étiqueter » une personne en son absence, ne les jugerai-je pas, elles aussi, dans le futur ?

Il y a fort à parier que la relation de confiance se détériore entre nous, à terme, laissant des traces indélébiles. Des samskaras.

Voyez ces histoires où les familles se détestent depuis des générations sans vraiment savoir pourquoi ? Shakespeare s’en est inspiré dans  Roméo et Juliette et nous connaissons la fin de l’histoire : encore plus de souffrance pour les membres des deux familles, du groupe.
Dans la loi du karma, sous sa forme négative, nous entrons dans un cercle vicieux délétère. Toutefois, rappelons que nos actions produisent aussi des effets positifs, si nos actes sont appropriés. Les accords toltèques nous rappellent : « que votre parole soit impeccable ».

Ishvara … le Seigneur

Il n’est pas affecté par les klésha. Il est d’essence divine. Pour les croyants, il pourrait être assimilé à Dieu, source de toute chose.
Pour les non croyants, il pourrait représenter le principe de vie, non défini et non prouvé scientifiquement. Il s’agirait de la sagesse omnisciente.

 

I.25 Tatra nir-atishayam sarvajnā- bījam.
« En lui est le germe d’une conscience sans limite.»*

Tatra, là – nir-atishaya, sans limites – sarvajnā, connaissance totale –  bīja, semence, principe.

Patanjali définit Ishvara comme l’absolu, l’essence divine. Il est conscience pure, source de toute chose, de toute connaissance.

 

I.26 Sa ésha pūrvésham api guruh kāléna an-avacchédāt.
« Non limité par le temps, il est le maître spirituel des anciens eux-mêmes.»*

Un croyant pourra faire le rapprochement avec Dieu. Peut-être pouvons-nous y trouver une similitude. Ishvara pourrait-il être Dieu selon l’hindouisme, la source de spiritualité, ferment de vie ?
Pour ma part, j’y vois une ressemblance avec la description faite de Jésus Christ dans l’épître aux Colossiens 1-15 à 17 dans la Bible.
Il s’agit d’une lettre que l’apôtre Paul aurait écrite ou dictée, à la fin de son ministère entre 61 et 63.

En voici les quelques lignes :

15 Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.

Ramené au yoga, il est l’essence de toute spiritualité. Il est la Vie. Sans lui le Yoga n’est pas.

 

Aujourd’hui, côté coaching :

  • Quelle va devenir ma pratique du yoga si je crois en Dieu ?
  • Comment un.e non-croyant.e peut-il, peut-elle prendre en considération ces aphorismes dans sa pratique et dans sa vie quotidienne ?
  • Comment puis-je intégrer ces aphorismes dans ma vie habituelle ?

 

Côté yoga :

Ces aphorismes abordant la spiritualité, il me paraît important, de travailler notre ancrage. C’est parce que nous sommes bien arrimés dans le réel de la vie que nous pouvons nous élever spirituellement. C’est dans notre quotidien que nous expérimentons notre relation à l’autre, à nous-même et à ce qui nous dépasse. Il ne s’agit pas de partir dans des quêtes mystiques, loin de la réalité de notre siècle.

Le palmier – Tadasana

  • Debout, les talons joints et les pieds ouverts
  • Inspirer : monter les bras par les côtés et joindre les pouces, bras tendus vers le ciel, doigts écartés.
  • Expirer : rester en relâchant les épaules et en les tensions, Fin d’expiration dans le ventre.
  • Rester plusieurs respirations en portant l’attention des talons au bout des doigts à l’inspiration et à l’expiration dans le ventre.
  • Puis rester dans l’immobilité.
  • Redescendre les bras sur une expiration.
  • Une variante pour les personnes qui ont des problèmes d’épaules : pauser les mains sur la tête sur les épaules.

 

Bonne semaine à vous.

Isabelle ABBADIE-BAOUSSON

 

*Traductions Françoise MAZET – Yoga-Sutras Patanjali – Albin Michel – Spiritualités vivantes.

 

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter en vous inscrivant au bas de cette page.
Merci à vous de diffuser auprès des personnes qui pourraient être intéressées par mes publications.

Image Créée sur Canva

Retour à l'accueil

Pour recevoir mon actualité, inscrivez-vous...

contact@iabcoachingyoga.fr

06 15 25 73 68

174 Avenue Raymond Naves
Bât C
31500 TOULOUSE

Inscrivez-vous à la newsletter

Ces données ne serviront qu'à vous envoyer la newsletter via MailPoet. Données personnelles

Suivez-moi sur les réseaux sociaux